Lenny Kravitz - Raise Vibration

327 vues

Lenny Kravitz - Raise Vibration
Sortie le 7 Septembre 2018

Mic, 09.10.18,

*Low
*Raise Vibration
*Johnny Cash
*It’s Enough
*5 More Days ‘Til Summer
*The Majesty Of Love

Parce que le gars est cool, parce que sa musique nous a forcément parlé, séduit, conquis. Qu’il sait être rock, habillé de cuir ou non, Lunettes noires pour le blues, dreadlocks pour le reggae, Lenny Kravitz est encore là ! Et avec cette album il nous donne tout son amour en musique !

Cela fait un bout de temps qu’on t’entend Lenny.
Des débuts et des titres phares dans les années 90, ton rock suave, ton blues sexy. Une dégaine, un style, une allure peu commune et toujours cette voix quasi 30 ans après !
Ce blues-rock qui te va si bien, ce côté funky ou reggae. Ce groove et cette pop dans tes morceaux sont toujours présents !
Parlons en de tes morceaux mon cher Lenny :

Cette ambiance Jackson sur « Low » (et surtout sa présence sur les « oouh »), ce style un peu « rétro-rigardo » des années 80 sur le titre « Who Really Are The Monsters? », ce rock qu’on retrouve et qui te colle parfaitement sur « Raise Vibration ».
Cette ballade touchante, langoureuse et de toute beauté sur « Johnny Cash » (faisons l’amour Lenny… pardon je m’emballe !)
Cette ambiance (encore) un peu Elton John « mélancolique-dramatique » sur « Here To Love » qui fera pleurer Maman sur une danse des mariés au mariage de son fils.
Cette sexualité palpable sur une chanson qui ne l’est pas, cette chanson qui dénonce et qui groove un max sur « It’s Enough ».
Cet été qui s’en va sur « 5 More Days ‘Til Summer » qui donne le sourire, qui m’a donné envie de prêter une oreille ou deux sur cet album.
Puis cette BOMBE qu’est le titre « The Majesty Of Love » pèle-mêle de jazz, funk, disco, qui ferait pâlir un certain Bruno Mars. Cuivres, basse, riff blues accrocheur, ryhtme dansant, voix de tueur, tout y est !
Et cette fin un peu en deça du reste de l’opus, même si ce sont tout de même de bons titres, on perd un peu le fil après l’énorme claque sur « The Majesty Of Love ».
On notera une belle ballade nommé « Ride », qui rappelle … je ne sais plus quel titre, mais en tout cas c’est bien du Lenny !
Et ce dernier titre très Jackson.. Hommage toujours !?

Voilà mon petit coquin de Lenny, tu as su une nouvelle fois, nous faire transpirer, frissonner, danser sur un album éclectique, porté par ton sex appeal, ta fougue, ton blues et tes influences modernes et intemporelles !
Ici on a vibré… peut-être un peu trop ! Mais l’effet Lenny ça ne se contrôle pas !

Bonne écoute !

Radio Zig Zag

Mic, chroniqueur Dans Mon Shazam

© Tous droits réservés / All rights reserved Radio Zig Zag

dansmonshazam.wordpress.com