Valence Romans Agglo soutient l’agriculture locale

58 vues

Valence Romans Agglo soutient l’agriculture locale, ses producteurs locaux et ses circuits de proximité 

L’agriculture locale à l’honneur : L’Agglo soutient les producteurs et les circuits de proximité
Valence Romans Agglo mise sur la richesse de l’agriculture locale et soutient les producteurs et les circuits de proximité. Ce mercredi 17 mai, à Romans-sur-Isère, les élus de l’Agglo présentaient les actions mises en place dans ce sens : édition d’un guide des producteurs locaux, valorisation des produits locaux sur les marchés, développement du lien entre production et consommation.
Vente directe à la ferme, magasins de producteurs, vente de paniers, marchés de producteurs locaux et marchés communaux hebdomadaires : le guide « Saveurs et richesses d’un terroir près de chez vous ! » est complet. Il recense les producteurs locaux situés sur le territoire, clarifie les circuits de distribution et présente la richesse des produits. Simple et pratique, cet outil est entièrement dématérialisé et permet une recherche par filtres et la géolocalisation. A retrouver sur www.valenceromansagglo.fr/producteurslocaux
En parallèle, l’Agglo a souhaité valoriser les produits locaux sur les marchés. Les exposants disposent ainsi d’un kit de communication qui permet aux consommateurs d’identifier facilement les étals. Huit communes expérimentent déjà le dispositif (Bourg-lès-Valence, Châteauneuf-sur-Isère, Clérieux, Génissieux, Montélier, Mours-Saint-Eusèbe, Romans-surIsère et Valence) qui sera bientôt étendu aux autres communes volontaires. Par ailleurs, Valence Romans agglo lance trois opérations en direction des professionnels des métiers de bouche, des particuliers, des associations et des collectivités. Objectif : renforcer le lien entre production et consommation locale Ainsi, 8 à 10 restaurateurs ou traiteurs pourront bénéficier des conseils de l’Agglo pendant deux ans afin d’augmenter la part de produits locaux de qualité dans leur approvisionnement. La communauté d’agglomération proposera également des actions de sensibilisation dans les structures de proximité qui le souhaitent (centres sociaux, MJC…) pour informer professionnels et particuliers des enjeux alimentaires au niveau local. Enfin, l’Agglo apporte un appui technique aux communes pour faciliter l’intégration des produits locaux dans les menus de restauration collective (écoles, accueils de loisirs…)
Renforcer la qualité et l’autonomie alimentaire du territoire fait partie des objectifs définis par Valence Romans Agglo dans le cadre de sa politique de développement agricole et forestier sur la période 2016-2020. En pratique, il s’agit d’amener les consommateurs à être acteurs de leur alimentation et, plus largement, du développement local et durable.
 
Plus d’infos : Guide des producteurs locaux disponible sur : www.valenceromansagglo.fr/producteurslocaux
 
Contact : Valence Romans Agglo Gaëlle Watel, Responsable du développement agricole et forestier. 04 75 70 68 94  - gaelle.watel@valenceromansagglo.fr   
   
Trois actions phares autour de l’alimentation
 Renforcer la qualité et l’autonomie alimentaire du territoire fait partie des objectifs définis par Valence Romans Agglo dans le cadre de sa politique de développement agricole et forestier sur la période 2016-2020 (voir page 6).  En pratique, il s’agit d’amener les consommateurs à être acteurs de leur alimentation et, plus largement, du développement local et durable. Afin de répondre à cet objectif, l’Agglo développe plusieurs actions en direction de différents publics. 1/ Edition d’un guide des producteurs locaux  « Saveurs et richesses d’un terroir près de chez vous ! » Edité en papier depuis 2011 sur les secteurs de Romans et de Bourg-de-Péage, le guide des producteurs locaux évolue aujourd’hui et couvre  les 56 communes de l’Agglo.  Plus complet, le guide « Saveurs et richesses d’un terroir près de chez vous ! » recense les producteurs locaux, clarifie les circuits de distribution et présente la richesse des produits : vente directe à la ferme*, points de vente collectifs (magasins de producteurs), vente de paniers, marchés de producteurs locaux et marchés communaux hebdomadaires accueillant des producteurs. * Près de 130 producteurs sont d’ores et déjà référencés. Le guide peut être complété au fur et à mesure si de nouveaux producteurs souhaitent être référencés. Plus simple et plus pratique, le guide est désormais dématérialisé. Une recherche par filtres permet de trouver rapidement l’information. Les résultats de la recherche sont géolocalisés sur la carte du territoire.   Plus d’infos sur www.valenceromansagglo.fr/producteurslocaux   
   
 Valorisation des produits locaux sur les marchés de plein vent En parallèle, l’Agglo a souhaité valoriser les produits locaux sur les marchés et permettre aux consommateurs d’identifier facilement les étals.  L’objectif de cette action est double :  − Renforcer la part des produits locaux (issus des départements Drôme, Ardèche et Isère) sur les marchés des communes volontaires ; − Rendre visible les étals et les produits locaux pour les consommateurs : mise à disposition des exposants d’un kit de communication décliné en quatre catégories :  1. producteur vendant uniquement sa propre production ; 2. producteur vendant sa production et celle d’un confrère local (maximum 20%) ; 3. commerçant vendant au moins 50% de produits locaux ; 4. artisan utilisant une ou plusieurs matière(s) première(s) locale(s) dans le produit transformé et que cette matière première soit représentative du produit fini. Le kit est composé d’une affiche, d’un chevalet et de gommettes permettant d’identifier les produits. Par ailleurs, une étiquette « 100% bio » sera bientôt proposée aux exposants dont l’étal propose des produits 100% issus de l’agriculture biologique. C’est aussi parfois l’occasion de lancer un nouveau marché, de ranimer un marché en place ou de revisiter son organisation. Dans un premier temps, huit communes expérimentent ce dispositif : Bourg-lès-Valence, Châteauneuf-sur-Isère, Clérieux, Génissieux, Montélier, Mours-Saint-Eusèbe, Romans-sur-Isère et Valence. A terme, l’objectif est de déployer l’action sur les autres communes. Cette action a pu se mettre en place grâce à un étroit partenariat avec les communes et en collaboration avec la Chambre d’agriculture de la Drôme, Agribiodrôme, Civam26, la CCI et la CdMA ou encore la Fédération des marchés.  

Plus d’infos sur www.valenceromansagglo.fr
 
 
Mise en place de trois opérations de sensibilisation  pour renforcer le lien entre production et consommation locale Appel à projets « Des produits locaux à la carte »  A destination des traiteurs et des restaurateurs  Valence Romans Agglo a souhaité aussi s’adresser aux intermédiaires de type traiteurs, restaurateurs, grossistes afin de faciliter et d’augmenter la part des produits locaux de qualité dans leur approvisionnement.  L’Agglo accompagnera les 8 à 10 entreprises lauréates pendant deux ans : conseil individuel, dynamique collective, liens avec les producteurs. Cette action est menée en partenariat avec la CCI 26, Bioconvergence, la Chambre d’agriculture de la Drôme et Agribiodrôme.  Plus d’infos sur www.valenceromansagglo.fr Clôture de l’appel à projets le 30 mai. Les lauréats seront connus mi-juin 2017. Appel à projets  « Consommons autrement »  A destination des structures de proximité Il s’agit avant tout d’un dispositif d’information et d’animation sur les enjeux alimentaires au niveau local. Il propose par l’intermédiaire des structures de proximité tels que les Centres de cohésion et d’action sociale, les Maisons pour tous, les Maisons des jeunes et de la culture, les Maisons de quartier, les collectifs d’habitants, etc. : − d’accompagner les familles dans leur quotidien en abordant les notions d’équilibre et de la qualité alimentaire ; − d’accompagner les professionnels des structures de proximité dans leurs propres achats alimentaires (ALSH, repas habitants…) offrant notamment des débouchés pour les producteurs locaux. Cette action est menée en partenariat avec Agribiodrôme, Civam26 et le réseau AMAP.  Plus d’infos sur www.valenceromansagglo.fr  Clôture de l’’appel à projets se clôture le 30 mai. Les lauréats seront connus mi-juin 2017. Appels à candidature pour une restauration scolaire de qualité A destination des 56 communes du territoire et des services de Valence Romans Agglo  Ce troisième dispositif d’accompagnement s’adresse aux 56 communes de l’Agglo ainsi qu’aux services de la Communauté d’agglomération. Il vise à renforcer la part des produits locaux dans les menus à destination de la restauration scolaire, des accueils de loisirs sans hébergement ainsi que pour le portage à domicile ou les buffets organisés par la collectivité. Que les communes gèrent elles-mêmes la restauration collective ou qu’elles fassent appel à un prestataire privé, l’Agglo les accompagne à plusieurs niveaux : rédaction du cahier des charges, rédaction de l’appel d’offre, recherche de producteurs. En parallèle, la Communauté d’agglomération accompagne également les producteurs pour leur permettre de répondre au mieux à la demande spécifique de la restauration collective publique.  Cette action est menée en collaboration avec Agribiodrôme, la Chambre d’Agriculture de la Drôme et le Civam26.  Plus d’infos (outils, témoignages et contacts) sur www.valenceromansagglo.fr  
 
Valence Romans Agglo s’engage pour le développement rural Acteur incontournable de l’aménagement et du développement territorial, Valence Romans Agglo s’est doté d’une politique et de moyens pour répondre aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux du développement rural, en lien avec ses partenaires et avec les acteurs locaux.  − Par les emplois directs et indirects qu’ils génèrent, les secteurs agricole et agroalimentaire représentent une vraie force économique qui valorise les ressources locales. Ils participent à la dynamique économique locale par la création d’activité et l’innovation, notamment grâce à la proximité des centres urbains. − L’agriculture de proximité tend à faciliter l’accès de la population à une alimentation de qualité et à générer du lien social multiculturel et convivial. Par ailleurs, le besoin de nature en ville ou en proximité directe rend ces espaces agricoles et naturels périurbains facile d’accès et peu coûteux.  − Le développement d’un environnement de qualité passe par l’articulation entre agriculture et biodiversité, la préservation et la valorisation des ressources naturelles et des paysages, la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre. Plus globalement, accompagner le développement rural permet d’affirmer une identité territoriale forte et s’ouvrir au monde. Le sentiment d’appartenance à un territoire passe par son paysage, sa gastronomie, ses savoir-faire, ses produits agricoles et son modèle de vivre ensemble. Valoriser ces atouts, c’est renforcer l’attractivité du territoire, au niveau local, régional et même au-delà. 3 ambitions pour le territoire L’engagement de la collectivité passe par la mise en place d’une stratégie de Développement Agricole et Forestier pour la période 2016-2020. Elaborée de manière collaborative, elle associe une trentaine d’acteurs locaux qui s’engagent aux côtés de l’agglomération pour développer une dynamique de fond sur 5 ans. Elle se traduit par la signature d’une charte entre les différentes parties prenantes et s’appuie sur les compétences de l’Agglo.  Les enjeux pour le territoire sont clairs : équilibre spatial ; attractivité ; ancrage local des activités agricoles et forestières et renforcement de l’économie de proximité ; développement accessible à tous et solidaire ; lien renforcé entre la ville et la campagne ; pratiques intégrant la qualité environnementale ; santé. 1/ Renforcer la place de l’activité agricole et forestière dans le développement local et l’économie de proximité  − Maintien et développement de l’activité agricole et forestière sur le territoire ; − Diversification économique croissante de l’activité agricole et forestière ; − Structuration de l’espace rural. 2/ Renforcer la qualité et l’autonomie alimentaire du territoire − Favoriser le développement et la promotion des circuits courts ; − Investir et structurer la restauration hors foyer publique pour un recours croissant aux produits locaux.   
   

Renforcer la protection de la ressource en eau et favoriser l’innovation en faveur de la qualité environnementale − Protection de la ressource en eau ; − Soutien à la recherche, à l’expérimentation et à l’innovation environnementale et climatique.
 −  L’agriculture en bref − 40 000 hectares de surface agricole utile sur le territoire, soit 47% de la surface totale. − 54% des exploitations agricoles ont disparu, du fait du recul des activités agricoles, des difficultés de transmission liées à la filière bio, de la spécialisation et de l’augmentation de la taille des exploitations. − 995 exploitations agricoles sur le territoire. − 8 210 travailleurs agricoles (3 363 ETP).
 
La forêt en bref − 24 000 hectares de surface boisée sur le territoire, soit 26% de la surface totale. − 90 % de la forêt est privée, avec en moyenne 1,1 hectare par propriétaire. − 1 filière bois importante : 163 entreprises, plus de 800 ETP, plus de 100 millions d’euros de chiffres d’affaires et 1 secteur fort de la transformation du bois pour la construction (deux scieries les plus importantes du territoire traitent 80% du résineux de la Drôme).