Apiculteurs en Provence : 2021, une année de récolte du rare et recherché miel de Bruyère blanche


Fin avril, les Apiculteurs de Provence commencent à récolter les miels de printemps. Des miels obtenus par les abeilles mellifères à partir du nectar récolté sur les premières floraisons de l’année. Parmi les miels de printemps, le miel de bruyère blanche séduit par son goût aux saveurs puissantes. Encore confidentielle,cette production particulièrement recherchée par les connaisseurs témoigne du savoir-faire des Apiculteurs de Provence.

La bruyère blanche, une floraison précoce.

Il existe de nombreuses sortes de bruyères. La bruyère blanche se trouve en Provence, fleur reine du maquis au printemps, notamment dans les massifs des Maures et de l’Estérel. Elle se présente sous la forme d’un arbuste pouvant atteindre trois mètres de haut. Sa floraison s’étend demars à avril. Elle explose alors en milliers de grappes de fleurs blanches, sortes de petites clochettes dans lesquelles les abeilles puisent leur nectar. «La bruyère blanche a besoin de conditions météorologiques précises, notamment de températures assez élevées.» explique Jean-Louis Lautard, apiculteur et président du syndicat des Miels de Provence et des Alpes du Sud. «La production est donc aléatoire. Certaines années, nous ne pouvons pas récolter de miel de bruyère pour laisser des réserves suffisantes aux abeilles. Le cru 2021 devrait être intéressant si les températures ne descendent pas trop en ce début d’avril.»

Un miel aux saveurs de pain d’épices et aux vertus médicinales

Le miel de bruyère blanche surprend par sa couleur marron, son odeur prononcée de réglisse et de cuir et ses arômes de caramel et de pain d’épices. Il s’agit d’ailleurs du miel idéal pour cuisiner le pain d’épices. Sa grande douceur est rehaussée par une légère pointe d’acidité. Le miel de bruyère blanche se déguste dès le petit-déjeuner, sur des tartines, mais aussi dans les pâtisseries ou pour agrémenter une salade de fruits.

En plus d’être savoureux, le miel de bruyère est également un aliment santé par excellence. Riche en minéraux, en polyphénols et en antioxydants, il renforce le système immunitaire et possède des propriétés antiseptiques.

Indication géographie protégéeLe miel de bruyère peut bénéficier de l’Indication Géographique Protégée«Miel de Provence», s’il est produit dans l’aire géographique déterminée par ce SIQOl européen.

Cette IGP réserve l’utilisation d’un terme géographique à des produits dont les caractéristiques sont liées à un terroir, à un savoir-faire et à une réputation.

Une présence indispensable des abeilles dans ces milieux protégés

L’installation des ruches dans les zones naturelles à floraison précoce ne permet pas seulement d’obtenir des miels atypiques et qualitatifs:

- Les abeilles assurent leur rôle écosystémique indispensable de maintien de la biodiversité végétale grâce à la pollinisation des plantes sauvages,

- Ces floraisons préparent aussi les colonies pour les premières transhumances et les miellées suivantes. «Les abeilles sortent de l’hivernage, les colonies ont besoin de nourriture (nectar et pollen) pour se développer. Entre lemois de mars et lemois de mai, elles peuvent passer de 10000 à 50000 individus» commente Jean-Louis Lautard. Un vrai miracle de la nature !