Citoyenneté et cohésion sociale - La Drôme récompensé !


Isabelle Sancerni, présidente du conseil d’administration de la Cnaf et du jury d’Innov Jeunes, a récompensé le 6 avril les 8 lauréats de l’édition 2021 de ce prix destiné à encourager les projets des jeunes de 12 à 17 ans en lien notamment avec la citoyenneté, le développement durable, les loisirs, le sport et les vacances.

Ceux-ci sont financés par les Caf sur le Fonds Publics et Territoires. D’ailleurs, depuis près de 10 ans, c’est plus de 358 millions d’euros qui ont été investis dans des projets en faveur de la jeunesse.

Acteurs des politiques publiques pour la jeunesse, les Caf et la Cnaf soutiennent les initiatives des jeunes et les accompagnent dans la réalisation de leurs projets et depuis 2019, le concours Innov Jeunes vient valoriser ces projets qui participent au bien vivre ensemble et à la cohésion sociale

40 projets en compétition pour des jeunes engagés

Cette année, près de 40 projets ont été déposés dans 4 catégories :

  • citoyenneté et vie locale ;
  • développement durable ;
  • culture, loisirs et sports ;
  • vacances et mobilité.

Présidé par Isabelle Sancerni, le jury était composé de représentants de la Mutualité sociale agricole, du ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports : DJPEVA, Vacaf, la Fédération des Familles Rurales, Infos Jeunes France et de la Fédération nationale des francas.

Il a récompensé l’implication des jeunes et le caractère innovant de leurs projets mais aussi les résultats obtenus et leur impact sur le territoire. En effet, « ces projets sont d’une très grande qualité et reflètent la pluralité et la richesse des actions soutenues par les Caf sur les territoires » comme l’a souligné la présidente Isabelle Sancerni.

Outre les quatre catégories, le jury a aussi décerné un Prix Jeunes Pousses qui récompense un projet porté par les plus jeunes adolescents et deux prix spéciaux du jury. De plus, un jury junior composé de jeunes a également remis un prix.

8 lauréats dans toute la France qui œuvrent pour l’intérêt général

Les lauréats pour chaque catégorie sont :

À chaque saison et période de fête, le groupe Colori’âge décore les espaces du service pédiatrique de l’hôpital des Capucins, en proposant aux personnes âgées, résidant au secteur gérontologique, de concevoir en partie les décorations avec eux. Ce projet intergénérationnel associe les enfants hospitalisés et les personnes âgées, et vise à améliorer leur quotidien et à favoriser leur bien-être.

Le projet vise à sensibiliser le public aux notions de tri et de réemploi des déchets. Les jeunes ont organisé plusieurs actions : création d’un jeu de l’oie géant, animations auprès des enfants, ramassage de déchets sur les bords de l’Aube, etc.

Le groupe a réalisé un clip de prévention aux conduites à risque et notamment liés à l'alcool, de l’écriture du scénario au tournage, participé en tant qu'acteurs et restitué auprès des partenaires financeurs.

Six jeunes mineurs étrangers pris en charge par l’aide sociale à l’enfance ont organisé leurs premières vacances entre jeunes à Millau. Ce séjour leur a permis de pratiquer de nouvelles activités autour du sport, faire une vidéo de leurs vacances pour garder un souvenir mais aussi pour apprendre les différentes étapes pour réaliser des petits films.

En plus des quatre catégories, le Jury a décerné 3 prix spéciaux :

Prix Jeunes Pousses : Séjour Vel’eau–AAJPN (87)

Dix jeunes adhérents au Foyer des Jeunes, âgés de 11 à 14 ans ont souhaité organiser un séjour mêlant vélo et photographie. En juillet 2021, ils ont suivi sur 105 km la Dronne, un sous-affluent de la Dordogne, et ont réalisé des photographies sur le thème de l’eau.

Prix spécial : Ex aequo

Aux armes lycéennes –Centre socioculturel Tempo (44) 

Une instance au sein du lycée intitulée "Comité contre l’Intolérance" (CCLI) a porté plusieurs actions contre les discriminations et les violences faites aux femmes : la création d’un blog traitant d’éducation non genrée, du manque de mixité au lycée, de l’hypersexualisation sur les réseaux sociaux, de l’évolution des propos sexistes au cours de la scolarité, etc.

Coincées sous étiquettes –MJC Saint-Marcel-lès-Valence (26)  

Ce projet de film d’animation vise à sensibiliser les jeunes et les professionnels du collège aux stéréotypes de genre, à travers le sujet de la tenue vestimentaire exigée pour les jeunes filles par les établissements scolaires, avec pour objectif de créer un débat et de faire évoluer les regards.

Et un jury junior a également décerné un prix.

Prix du jury junior : Cabanatroc–MJC Gruissan (10) 

Les adolescents du Point Jeunes de la MJC ont construit une roulotte qui pourra se déplacer sur les manifestations locales et être mise à disposition des services municipaux et des associations. Elle a été construite sur une remorque et aménagée pour pouvoir faire un espace d'échange et d'animation.

Pour rappel

L’action de la branche Famille en direction des adolescents repose sur trois offres :

  • le soutien aux collectivités locales et aux associations pour la mise en place d’une offre territoriale jeunesse innovante et adaptée aux besoins et attentes des jeunes (Prestation de service jeunes, Prestation de service alsh adolescents );
  • l’aide aux initiatives des jeunes pour favoriser leur engagement et leur participation citoyenne (les aides aux projets du Fonds Publics et Territoires) ;
  • l’accompagnement des jeunes sur les réseaux sociaux via le dispositif des Promeneurs du net.

De plus, le site monenfant.fr  propose de nombreuses ressources à destination des adolescents et de leurs parents :

  • des outils et ressources pour aider les jeunes à la réalisation de leurs projets sur « Le coin des ados » ;
  • des information sur la scolarité et les loisirs, localisation des lieux ressources et dispositifs d’accompagnement (Maisons des adolescents, Points accueil écoute Jeunes), etc…

A la tête de la branche Famille de la Sécurité sociale, la Caisse nationale des Allocations familiales (CNAF), avec les 101 caisses d’allocations familiales, gère le versement des prestations familiales et sociales à 13,6 millions d’allocataires, soit 32,9 millions de personnes couvertes dont 13,8 millions d’enfants. Elles accompagnent les familles dans leur vie quotidienne et développent la solidarité envers les plus vulnérables.