Les Centre de planification et d'éducation familiale deviennent des Centres de santé sexuelle


SANTÉ : LES CENTRES DE PLANIFICATION ET D’ÉDUCATION FAMILIALE REBAPTISES CENTRES DE SANTÉ SEXUELLE


La loi relative à la protection des enfants du 7 février 2022 impose à ces structures gérées par le Dé- partement de changer de dénomination.

Les missions restent identiques.
En tant que chef de fil des Solidarités humaines et dans le cadre de sa mission de pro tection maternelle et infantile, le Département est chargé de rendre accessible la contraception et de conseiller les Drômois, notamment les plus jeunes, sur les questions de sexualité.

Le Département réalise une partie de cette mission directement, via six centres sur le territoire (Pierrelatte, Portes-les-Valence, Livron-Loriol, Hautrives, Saint-Jean-en-Royans et Die). Espace de parole, d'écoute, d'information, d'accompagnement et de prévention, les centres de santé sexuelles permettent l’accès à des moyens de contraception gratuits et de façon anonyme pour les mineurs, à des tests de grossesse, au dépistage des infections sexuellement transmissibles mais aussi à des consultations en gynécologie avec des médecins et à des conseils sur la vie de couple et la famille.

En plus de ces six centres le Département a conventionné avec les centres hospitaliers de Valence, Montélimar, Crest, les Hôpitaux Nord-Drôme, ainsi qu’avec le Planning familial sur les communes de Buis-les-Baronniers, Nyons, Dieulefit et Romans-sur-Isère.

Plus d’informations sur le site du Département :
https://www.ladrome.fr/mon-quotidien/sante/les-centres-medico-sociaux/