Octobre rose : Valence et ses partenaires se mobilisent dans la lutte contre le cancer du sein


« Alors que l’actualité est concentrée depuis plus de 18 mois sur la pandémie de Covid-19, ses conséquences et les mesures prises pour la combattre, il ne faut pas oublier ce mal répandu dont la menace reste durable : le cancer du sein. » souligne Kérha Amiri, Adjointe au Maire en charge de la santé.  

Cancer le plus fréquent en France et première cause de décès par cancer chez la femme (source : Santé Publique France), le cancer du sein est pourtant guéri dans 9 cas sur 10 s’il est détecté suffisamment tôt, d’où l’utilité d’un dépistage massif, régulier et précoce.

En France, un dépistage systématique du cancer du sein est proposé tous les 2 ans aux femmes âgées de 50 à 74 ans.

Il est gratuit et accessible à toutes.

Or, le taux national de dépistage, qui était de de 48,6 % en 2019, a chuté en 2020 pour atteindre 42,8 %, sans doute du fait des confinements et de la fermeture temporaire des lieux de dépistage.

Dans la Drôme, ce taux était situé à 53.3 % en 2020, un chiffre un peu supérieur à la moyenne française, sachant que l’objectif fixé par la Haute Autorité de Santé à l’échelle nationale est de 70 % (source : Santé Publique France).

Pour encourager  les femmes à participer au dépistage et pour soutenir celles qui luttent contre cette maladie, la Ville de Valence et ses partenaires s’engagent chaque année dans l’opération de sensibilisation Octobre Rose, qui aura lieu du 1er au 31 octobre 2021.