Retour sur le concert du 26 mars d'Hubert-Felix Thiefaine au Palais des Congrès Charles Aznavour à Montélimar


C'était samedi 26 Mars, c'était au palais des congrès, à Montélimar .
On aurait pu se demander pourquoi une foule s'amassait au fur et à mesure que l'heure approchait.
On aurait pu se le demander, mais on ne se le demandait pas, car nous savions tous très bien pourquoi nous étions là, ré-unis pour une même raison et dans un même motivation : retrouver Hubert-Felix Thiefaine.
Thiéfaine qui passe à Montélimar en version « Unplugged », ça ne se rate pas, tout simplement.
Comme ça fait du bien d'ailleurs, de se retrouver  tous réunis dans un même élan, par un même amour de la musique et de la poésie, en ces périodes complexes et après un long sevrage de concerts.
Parce que Hubert-Félix Thiéfaine, oui, c'est un artiste complet, c'est un musicien, une voix magnifique, mais aussi un poète. 
Un homme dont la sensibilité extrême transpire à travers les mots , les notes, et est sublimée par leur union.
Un artiste qui n'a pas eu besoin des médias pour remplir les salles sur son passage.
Hubert-Félix qui passe à Montélimar,, en voyant cela, mon cerveau a bondit dans sa carcasse , j'aurais mal vécu de le manquer.
Et j'aurais eu raison.
Ce concert a mis une forte dose de rappel à l'addiction que j'ai pu avoir à Thiéfaine. 
A la ré-écoute de ces titres , on se rend compte qu'en fait, on les connaît tous, ou presque,  par cœur !
Dépoussiérage de cerveau, réactivation mentale, émotions intenses et tiraillées.
Les fidèles fans purs et durs sont nombreux, et connaissent sans à peu prés et sans limites, tout, par cœur.
Tout ceux qui sont venus, les adeptes bien sûr, les cerveaux réveillés de leur hibernation datant de plusieurs révolutions solaires tel le mien, mais aussi ceux qui ne connaissaient que peu voir pas ou qui n'ont connus que récemment Thiéfaine car leur conjoint, leur sœur, leurs parents, les y ont embarqué.
Tous, sont ressortis avec les yeux pétillants et des Aurores dans le cœur.
Le concert est allé crescendo, comme une rencontre amoureuse ou un coup de foudre en images subliminales ( et qui là c'est magique, peut se répéter ), un peu timide et impatient dans les débuts, pour finalement croître tel une passion qui envahit par les tripes, à la découverte de chansons récentes émanant entre autres du dernier album « Géographie du vide » tout comme à l'inlassable saveur de véritables hymnes , en passant par une perle non jouée depuis 40 ans  et qu'Hubert jouera seul avec sa guitare face au public :  la magie a opéré, on est envoûté.
La magie, toute en simplicité, pour cette tournée « Unplugged » volontairement épurée , quatre musiciens de noir sobrement vêtus, autour d'un Hubert-Félix qui alterne et couple le chant, la guitare, et l'harmonica, à la Bob Dylan.
L'apothéose avec « la fille du coupeur de joint », en cerise finale sur le gâteau , après un rappel nourris de plusieurs titres : le public ne tient plus en place , se lève et s'amasse devant la scène, sortant des sièges moelleux pour danser et saluer haut et fort l'artiste ainsi que sa bande en nombre volontairement réduit, entonnant d'un seule voix le symbolique titre.
On ne parle pas de l'excellence des musiciens autour d'Hubert-Félix, le pianiste Christopher Board , le saxophoniste Frédéric Gastard, le violoncelliste Jeff Assy et le batteur Lucas Thiéfaine  qui  passent d'un instrument à l'autre comme on passerait des chaussures aux pantoufles, voir des tongues aux pieds nus en  plein été.
Le public se laisse contaminer avec bonheur par la fiévreuse immersion dans leurs instruments, dans leurs univers , dans leurs passions , le tout avec une complicité évidente, dont bien sûr celle de l'artiste père  Hubert-Félix  avec son artiste  fils Lucas, tout en feu et en excellence à ses côtés.
Bref, on ne ressort pas indemne de ce concert.
Le drogue est ré-activé dans nos veines, et c'en est une bonne, alors allons-y à cœur joie, et vivement la prochaine date, pour la version Replugged de 2023 ! ! !
 * Juste un conseil : si vous allez voir Hubert-Félix Thiéfaine, désactivez le flash de votre téléphone :-D
Et là,  vous lui rendrez tout l'amour que vous avez pour lui.
 
Sophie Baudouin , dite Airé Tique *