Valence : Cadre de vie: des mini-films d’animations en attendant la future réouverture du parc St-Ruf


En 2018, le parc Saint-Ruf a été fermé par la Ville pour des raisons de sécurité.

Et pour cause : ce parc de centre-ville, qui repose sur plusieurs niveaux de constructions partiellement délabrées, doit faire l’objet de gros travaux avant de pouvoir rouvrir.

Pour aider les Valentinois à patienter et leur permettre de suivre, en toute transparence, le chantier de confortement et de sécurisation du parc Saint-Ruf, la Ville diffuse, en ce moment et jusqu’au 14 mai,une première série de courts-métrages d’animations sur ses réseaux sociaux et son site Internet.

Réalisés par le studio drômois SVD, ces mini-films mettent en scène Elsa, jeune exploratrice qui guide son public dans l’aventure du parc, les découvertes qui ont été faites en explorant le sous-sol, ce que l’on sait sur les différentes strates du site... en attendant l’achèvement du chantier qui fera de ce parc un lieu phare de Valence.

D’autres vidéos similaires seront réalisées dans l’année pour présenter les différentes vies du site et les époques qu’il a traversées.

L'histoire du parc, Saint-Ruf en 8 dates :

Depuis plusieurs années, en raison de la fragilité de son sous-sol, le parc fait l’objet d’une vigilance accrue de la part des services municipaux.

Son histoire permet de mieux appréhender la situation actuelle.

  • 1200 -1600 :nd’après les historienset selon le cadastre du 16e siècle, des maisons d’habitation auraient été présentes sur la parcelle.
  • 1600 : L’abbaye de Saint-Ruf est construite sur différents niveaux, au-dessus des maisons existantes. Les textes de l’époque font état d’une «juxtaposition de bâtiments au détriment d’une cohérence de construction».

Cela sous-entend clairement qu’il se peut que sous le parc actuel il y ait plusieurs «étages», au moins trois d’après les textes retrouvés et les hauteurs de voûtes constatées.

  • 1800 : L'abbaye de Saint-Ruf est transformée en Préfecture
  • 1944 : Le bâtiment est bombardé par les alliés qui tentaient de détruire le pont à proximité
  • 1982 : Le parc est créé, une partie seulement des caves étant comblée.
  • 2006 : Des fissures et désordres sur le mur Ambroise-Paré sont constatés.
  • 2013 : Le parc est réhabilité en surface, les travaux étant réalisés à moins de 50 cm de profondeur. La même année, deux premiers affaissements apparaissent au niveau de l’entrée du site et sont remblayés en 2014.
  • 2018-2019 : le parc est fermé temporairement par la Ville suite au constat de deux nouveaux affaissements et de désordres importants au niveau du mur Ambroise Paré