Valence : Le Maire condamne les propos racistes tenus lors du match de football de dimanche et demande une sanction ferme


Dimanche 5 décembre, l’équipe 1 de l’AS Véore-Montoison recevait l’AS Valensolles, à Etoile-sur-Rhône.

A la 50e minute de jeu, alors qu’il se trouve près de la ligne de touche, un joueur de l’AS Valensolles, El-Aziz Soultoine, est insulté par un spectateur. Des propos à caractère raciste sont proférés,  clairement identifiés par le joueur.

Le joueur, choqué, et ses co-équipiers décident alors de ne pas reprendre le match, avec le soutien de l’arbitre qui a assisté à la profération des insultes.

S’ensuivent d’importantes tensions, les joueurs et supporters de l’AS Véore-Montoison n’acceptant pas cette décision.

 

« Les valeurs du sport sont celles du partage, du dépassement de soi et du collectif. Les insultes, les propos racistes, les tensions malsaines n’ont leur place ni sur un terrain de football ni à ses abords » s’insurge Nicolas Daragon, Maire de Valence.

« J’exprime tout mon soutien envers ce joueur que je connais depuis son enfance. J’ai demandé au Président du district  Drôme–Ardèche de Football ainsi qu’à celui du Club de l’AS Véore-Montoison de faire toute la lumière sur cet épisode inadmissible et, surtout, de prendre des mesures exceptionnelles. Le racisme ne doit pas gangréner le sport et, avec lui, notre société ».

 

Nicolas Daragon a exigé que des sanctions de la plus grande fermeté soient prises à l’encontre de l’individu ayant proféré des insultes, individu dont l’identité est vraisemblablement connue par plusieurs des personnes présentes et qui se sont exprimées : « face à de tels agissements, nous nous devons d’être inflexibles et exemplaires : le Club de l’AS Véore-Montoison, le district Drôme–Ardèche de Football doivent aujourd’hui montrer leur intransigeance afin qu’à l’avenir, tous sachent que ce type de dérive ne saura être toléré » .